I ♥ New York

Le désir est un étranger que l'on croit connaître.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un café ou je décèdes! [Eleha]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dodger Lexington
DAZZL'D Do I dazzle U?
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Emploi : Serveuse au McLaren Irish Pub
Chanson du moment : When i Grow Up - PCD
Age de votre personnage : 23 ans
Where can I find You? : NYC - Sûrement avec mon ombre...
Pseudo sur HotLine : Dazzl'D
Date d'inscription : 26/11/2008

On The HotLine
Aventure du moment: Hum, tu voudrais bien le savoir!
How Hot Is The Line?:
99/100  (99/100)
Address Book:

MessageSujet: Un café ou je décèdes! [Eleha]   Jeu 27 Nov - 0:56

  • Aujourd'hui Dodger ne travaillait pas le soir, et comme elle ne suivait plus aucun cours, la journée entière lui appartenait pour une fois...et bizarrement elle ne savait pas quoi en faire! Ironique non quand on sait qu'habituellement elle courrait aux quatres coins de la ville pour aller voir ses amis, sortir ou bosser... La vie était parfois bien compliquée.
    Elle s'offrit donc une grass'mat, jusqu'à 10h30, pas plus, rester trop longtemps au lit ça n'était pas une bonne idée, pas du tout même sinon elle pourrait bien comater jusqu'au lendemain, car sans café elle ne tiendrait pas. Café! La simple pensée de savourer son bon café du matin la fit sortir assez vite de son lit mais là, malheur, plus de café!!!
    Mais elle ne paniquait pas, s'il y avait bien une chose qu'on trouvait à New york à tout heure, de jour comme de nuit, c'était un café ouvert, et quoi de mieux qu'un bon café noir et serré de chez Starbucks? Aussi Dodg' alla ouvrir son placard et changea de tenue, troquant son pyjama (qui n'était en fait qu'un shorty et une brassière, assortis et gris) pour une tenue plus correcte pour sortir de son appartement sans créer un scandale (elle avait déjà vu une personne vêtue d'un pyjame déambulant dans les rue mais elle n'était pas assez extravageante dans l'âme pour assumer ça).
    Il devait être à présent bientôt 11 heures et son besoin vital de caféine irriguant son sang se faisait sentir... Au point que quand elle arrivait pour faire la queue au café, elle ne pu réprimer une envie machinale de triturer son porte-clé, un petit chat chinois contenant un grelot, le bruit était certes agaçant, mais tic nerveux, elle ne pouvait se contrôler...jusqu'à ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleha Aintsworth

avatar

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 35
Pseudo sur HotLine : Little-Ela
Date d'inscription : 25/11/2008

On The HotLine
Aventure du moment: David...
How Hot Is The Line?:
100/100  (100/100)
Address Book:

MessageSujet: Re: Un café ou je décèdes! [Eleha]   Jeu 27 Nov - 17:37


    Eleha était plutôt occupée en regle générale, et cette journée n'alla pas en contradiction avec les autres. Elle fut reveillée à 5h45 par son portable qui sonna, elle detestait être reveillée avant l'heure et s'appretait à décrocher pour dire à la personne qui avait osé l'appeler à cette heure d'aller se faire voir, sauf que lorsqu'elle vit le numero de l'appelant elle soupira abandonnant ses premières intentions, ce n'était pas n'importe qui, mais son fournisseur principal de fleur qui se trouvait établis à Londres, celui ci n'était pas fan du decalage horraire, il appelait n'importe quand sans se soucier de l'heure qu'il pouvait être à New York. Eleha aurait pu ne pas répondre sauf qu'ils devaient signer le nouveau contrat, alors elle decrocha et chassa de sa voix tout signe de fatigue comme elle le put. Cette conversation ne fut pas longue, celui ci appelait seulement pour demander si la régularitée des echanges allait demeurée comme avant et Eleha qui n'avait pas les chiffres sous les yeux lui répondit qu'elle le rappelerait dans la journée. Autant dire qu'elle comptait bien l'appeler quand il serait 5h à Londres!

    Enfin, désormais elle était bel et bien reveillée et donc elle sauta du lit laissant son portable sur son oreiller, et elle se dirigea vers la salle de bain, elle ne manquait pas de sommeil en réalité, s'étant habituée à ce train de vie depuis des années. Elle fila donc sous la douche, n'y resta que cinq minutes et ressortit pour s'envelopper dans une serviette chaude. Elle prit son seche cheveux et s'activa afin de faire le parfait brushing qui serait le sien pour cette journée. Une fois cela réalisé elle entreprit de se maquiller et enfin elle enfila des sous vêtements noir. Elle sortit de la salle de bain ainsi et se dirigea vers son dressing, elle resta un moment à regarder le contenu de ce dernier et elle finit par se décider pour une mini jupe noir très classe et chemisier blanc qui allait avec, ainsi que ses belles Minelli blanche qu'elle aimait tant. Lorsqu'elle vit son reflet elle se rendit compte que le chemisier blanc sur un soutient gorge noir ce n'était pas idéal. Elle prit donc une veste noir qu'elle mit par dessus et ferma un bouton en dessous de la poitrine. Parfait!

    Elle était prête à présent, elle attrapa son sac Gucci et le mit sur son épaule, recuperant son téléphone portable par la même occasion et elle sortit de sa chambre, elle regarda son portable et vit qu'il était déjà 7h00, elle avait passé plus de temps que prévu à se préparer, mais finalement elle était toujours en avance. Elle alla dans sa cuisine et se servit du café dans un termos et le ferma avant de quitter l'appartement. Elle prit l'ascenceur et fut en bas en quelques minutes. Elle héla un taxi au bord du quel elle s'installa et donna l'adresse de son agence. Elle arriva une dixaine de minutes plus tard, se disant qu'elle ferait mieux de partir à cette heure tous les jours car la circulation était moins dense. Elle ouvrit l'agence, étant sa propre patronne, et elle alla directement allumer toutes les lumières. Elle se dirigea vers son bureau et posa ses affaires sur le canape d'angle à droite des baies vitrées qui donnait vu sur Central Park. Elle alla s'assoir dans son fauteuil et prit le temps de boire son café en observant la ville qui s'animait en bas. Elle aimait la vue qu'elle avait de son bureau, et elle s'était toujours dit qu'elle trouverait un appart avec la même vue, mais pour cela il faudrait qu'elle prenne le temps de chercher, et elle ne l'avait pas.

    Ainsi, elle commença sa journée aux alentours de 7h30, elle entreprit d'allumer son ordinateur et de consulter son agenda, son téléphone posé à côté du clavier en cas d'appel. Elle fut plutôt tranquille jusqu'à 8 heure mais ça ne dura pas. Elle commença à recevoir des appels de fournisseurs et aussi de salles qu'elle voulait reservée. Elle était en communication avec un créateur pour la robe de mariée de l'une de ses clientées lorsque sa secretaire lui annonça que son rendez vous de 10 heure était là. 10 heure ?! Déjà! Bon, elle se dépécha et promit de passer au magasin, chez Armani, afin de voir ce qu'ils pourraient faire pour le modèle commandé. Elle resta presque trois quart d'heure en rendez vous et finalement elle se rendit compte que ces nouveaux clients n'allaient pas être simples à satisfaires, tant pis, elle aimait les défis alors en voilà un de taille.

    Elle accompagna le couple jusqu'à la porte de son bureau et finalement elle attrapa son sac qu'elle mit sur son épaule et prit son portable. Elle partit du bureau annonçant qu'elle reviendrait après le déjeuné à son assistante et elle quitta le bureau et l'immeuble par la même occasion. Elle devait passer chez le couturier mais avant elle avait besoin de quelque chose pour la remonter à bloc, elle pensa à cela en passant près d'un Starbucks, elle decida donc d'aller y commander un café. Elle entra à l'interieur et il y avait pas mal de monde, elle commença à faire la queu attendant de passer, elle était là depuis quelques minutes déjà lorsqu'une jeune femme arriva derrière elle, celle ci jouait avec son porte clef, dont le bruit était désopilant mais elle pouvait concevoir qu'elle avait besoin de caféine, cela lui arrivait tellement souvent. Son tour vint alors et elle commanda avant de se tourner vers la jeune femme.

    "Commandez en même temps, ça ira plus vite à mon avis!"
    lui dit-elle en souriant à celle ci, une jeune femme blonde très belle et qui semblait bien en manque d'un café. Eleha était du genre simpa même avec les gens qu'elle ne connaissait pas, et puis après tout elle avait elle même tellement besoin de café qu'elle pouvait comprendre l'état dans lequel devait être la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un café ou je décèdes! [Eleha]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ? Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...
» [Foot en Herbe] Le café du mercato en herbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I ♥ New York :: Downtown :: Starbuck Coffee-
Sauter vers: